"Dans le cadre de ses travaux sur la mise en évidence de comportements peu documentés chez le lynx boréal, l’APACEFS a pu enregistrer d’inhabituelles vocalisations de l’espèce. Il s’agit notamment de feulements émis par les mâles en dehors de la période du rut, d’appels émis par les femelles pour le ralliement de leurs jeunes, et enfin de ronronnements émis par un jeune lynx de dix mois au contact de sa mère. Le ronronnement, déjà observé chez des lynx en captivité, est ici documenté dans la nature."